Quel isolant, et à quel prix ?

Il n'est pas toujours évident de s’y retrouver, lorsqu'il s'agit de choisir l'isolation de l'habitation. Bien que le coût ne soit pas forcément un élément déterminant, il convient de connaître les prix

appliqués sur le marché, afin de trouver le meilleur isolant répondant à son budget.

Résistance thermique et coût

Entre isolant naturel, isolant synthétique et isolant minéral, le prix au mètre carré diffère d'un matériau à un autre. D'une manière générale, plus le matériau est isolant, plus son prix sera plus élevé. Cependant, pour une même résistance thermique, le prix peut être septuplé d'un isolant à un autre. Alors que la paille demeure à ce jour l'isolant le moins cher du marché avec un coût au m² de 6,16 €, le prix au m² de la ouate de cellulose oscille entre 10 et 15 €. Ayant fait ses preuves en matière d'isolation thermique, la fibre de bois à panneaux souples est proposée entre 34 et 38 €/m², alors qu'à panneaux denses l'isolant est accessibles entre 36 et 75 €/m².

Les isolants au meilleur rapport qualité-prix

Le choix de l'isolant n'est jamais anodin, dans la mesure où il conditionne la pérennité de l'isolation thermique de l'habitation. Face à une contrainte de budget, il convient toujours à veiller à profiter du meilleur rapport qualité-prix. Sur le marché de l'isolation thermique en France, les laines minérales connaissent énormément de succès, justement en raison de leur qualité-prix. Pour10 cm de laine de roche ou de laine de verre, le prix du mètre carré revient entre 6 et 16 €. Accessible à tous les budgets, ce type d'isolant thermique est également plébiscité du fait que la laine de verre tout comme la laine de roche peuvent être utilisées aussi bien pour l'isolation thermique des murs, des sols, des combles, que celle de la toiture. L'important est de veiller à choisir la bonne épaisseur d'isolant.

Coûts moyens des isolants à titre indicatif

Isoler l'habitation est un passage obligé pour gagner en confort, mais également pour économiser sur la consommation d'énergie. L'isolation thermique constitue pourtant un investissement financier non négligeable, dont le budget représente un obstacle indéniable. En fonction de la zone à isoler et de l'isolant, le coût des travaux variera du simple au triple. Pour l'isolation de combles perdus, il faudra compter en moyenne 15 € à 20 €/m², incluant coût de l'isolant et sa pose. Ce coût grimpe à 60 €/m² pour ce qui est de l'isolation de combles habitables. En ce qui concerne l'isolation des murs, isoler par l'extérieur coûte entre 50 à 80 €/m², contre environ 25 à 50 €/m² pour une isolation par l'intérieur.